Eléments finis adaptatifs

Le but d’une méthode d’éléments finis adaptatifs est de construire automatiquement une suite de maillages qui s’adaptent à la solution numérique, c’est à dire qui sont fins dans les régions où la solution change fortement et grossiers dans les autres régions. Le critère de raffinement/déraffinement est basé sur des quantités calculables qui permettent de majorer et minorer l’erreur commise par la solution numérique. Ces quantités sont appelées estimation d’erreur a posteriori. Récemment, les méthodes d’éléments finis adaptatifs ainsi que les estimations a posteriori ont été développés et appliqués à des maillages fortement étirés, le but étant de raffiner le maillage seulement dans la direction appropriée et d’ainsi réduire la complexité du maillage utilisé.


Recent Publications

D. S. Guignard; F. Nobile; M. Picasso : A posteriori error estimation for the steady Navier-Stokes equations in random domains; Computer Methods in Applied Mechanics and Engineering. 2017. DOI : 10.1016/j.cma.2016.10.008.
D. S. Guignard; F. Nobile; M. Picasso : MATHICSE Technical Report : A posteriori error estimation for the steady Navier-Stokes equations in random domains. 2016-04-18.
D. S. Guignard; F. Nobile; M. Picasso : A posteriori error estimations for elliptic partial differential equations with small uncertainties; Numerical Methods for Partial Differential Equations. 2016. DOI : 10.1002/num.21991.
D. S. Guignard; F. Nobile; M. Picasso : MATHICSE Technical Report : A posteriori error estimations for elliptic partial differential equations with small uncertainties. 2014-07-21.
S. Boyaval; M. Picasso : A posteriori analysis of the Chorin-Temam scheme for Stokes equations; Comptes Rendus Mathematique. 2013. DOI : 10.1016/j.crma.2013.10.026.
Y. Bourgault; M. Picasso; F. Alauzet; A. Loseille : On the use of anisotropic a posteriori error estimators for the adaptative solution of 3D inviscid compressible flows; International Journal For Numerical Methods In Fluids. 2009. DOI : 10.1002/fld.1797.